Nous vivons ensemble !

Voisins de palier, voisins liés !
Bien vivre ensemble, c’est simple comme bonjour !


On a tous envie d’habiter dans une résidence accueillante, où il fait bon vivre et où chacun respecte la tranquillité des autres. Malheureusement, certains locataires ne sont pas toujours aimables ou respectueux, ce qui peut créer des situations pénibles, voire invivables.
Vivre ensemble demande l’implication de tous. Chacun doit faire des efforts et respecter ses voisins. Nous sommes persuadés qu’avec de la bonne volonté, des sourires et du dialogue, vivre ensemble est possible !


Nous avons rappelé dans le guide sur le “Bien Vivre Ensemble“, les règles essentielles de savoir-vivre, les obligations de chacun ainsi que les recours que vous avez si vous êtes confrontés à des troubles de voisinage.


Le dialogue entre voisins


  • En toutes circonstances, soyez poli et respectueux.
  • Privilégiez le dialogue et l’écoute, c’est le moyen le plus efficace pour favoriser le respect mutuel. Si votre voisin vous fait une remarque, soyez zen et prenez-la en considération.
  • Soyez attentionné à l’égard de tous et veillez sur les personnes les plus fragiles de votre entourage, en particulier sur les personnes âgées.
  • Si vous organisez une fête, prévenez vos voisins. Ils seront plus indulgents. Mais cela ne vous donne pas le droit de faire du bruit jusqu’au bout de la nuit.
  • N’oubliez pas que vous êtes responsable du comportement des personnes que vous recevez chez vous.

Le bruit


Tout bruit excessif est interdit 24h/24. Pensez à modérer le volume de vos appareils (et de votre voix) à toute heure et en particulier entre 22h et 7h. Faites attention aux bruits causés par vos enfants et vos animaux de compagnie et n’oubliez pas que votre plancher, c’est le plafond de votre voisin ! Si vous recevez des invités, pensez à prévenir vos voisins.


Les animaux


Les animaux sont admis s’ils ne troublent pas la tranquillité des locataires et s’ils ne causent aucune dégradation. Vous devez tenir en laisse votre animal et ramasser ses déjections. Les chiens de 1ère catégorie sont interdits et les chiens de 2e catégorie doivent être muselés et déclarés. Évitez de laisser votre animal seul trop longtemps et assurez-vous qu’il n’embête pas vos voisins, même en votre absence.


La propreté des espaces communs


Ne laissez pas traîner les ordures ménagères, les objets encombrants ou des chaussures devant votre palier. Afin de garder votre résidence propre et accueillante, évitez de salir après le passage des équipes de nettoyage et ne jeter rien par terre. Si vous salissez les parties communes (liquides renversés…), nettoyez-les avant le passage d’autres locataires.


Le stationnement – La circulation


Roulez au pas à l’intérieur de la résidence et garez votre véhicule sur les emplacements dédiés. Veillez à ne pas gêner la circulation et à respecter les emplacements réservés aux personnes handicapées, les passages piétons et les accès pompiers. Ne laissez pas vos enfants jouer sur le parking sans surveillance et ne laissez pas sur le parking votre véhicule accidenté, hors d’usage ou non assuré, sous peine de poursuites ou mise en fourrière à vos frais.


L’environnement


Respectez votre environnement. Ne jetez rien dans les parties communes et les espaces verts. Respectez le tri sélectif des déchets et évacuez les encombrants à la déchèterie. Dans les espaces verts : ne roulez pas à vélo, en scooter ou avec tout autre engin motorisé et préservez l’ensemble des plantations. Si vous avez un jardin, vous devez l’entretenir régulièrement. Les jardinières accrochées au garde-corps doivent être positionnées à l’intérieur des balcons.


Les incivilités


Veillez à respecter le règlement de votre résidence et les consignes de sécurité. Vous ne pouvez ni fumer, ni consommer de l’alcool dans les parties communes. Ne restez pas attroupés dans le hall de votre résidence. Ne commettez pas d’infractions, de dégradations au sein de votre résidence (tag, crachats, insultes…). Ne déclenchez pas les équipements de sécurité (exutoires de fumée, extincteurs…) si cela n’est pas nécessaire.


Bon à savoir…


Nos équipes interviennent avec des moyens adaptés à la situation et dans la limite de leurs compétences. XLHabitat n’a ni le pouvoir de police, ni le pouvoir de justice.
La responsabilité d’XLHabitat est d’agir au niveau civil en s’appuyant sur une « police des usages » matérialisée par les conditions générales de location et les clauses du bail. Tandis que les forces de l’ordre fondent leur action sur une police administrative et judiciaire permettant la prévention et la répression des infractions de nature pénale.